Court-métrage : « Maintenant tout va bien »

Dans le cadre du concours du Crous, Haut Carré s’est associé avec des étudiants en cinéma de l’université de Lille pour réaliser Maintenant tout va bien, court-métrage sur une agression nocturne.

Une nuit ordinaire, une jeune femme sort rejoindre une amie. Elle se sent suivie.

 

Le concours artistique du Crous encourage les étudiants de toute la France à produire musiques, nouvelles, bandes dessinées, court-métrages. Cette année, le thème était « Nuit Blanche ». La scénariste-réalisatrice Clarisse Mayer a écrit le scénario à partir de ce thème.

Tournage en une nuit : top chrono !

Le tournage s’est intégralement déroulé dans la nuit du 16 au 17 mars 2018. Tourner de nuit était un enjeu de taille. Cela nécessitait une organisation précise des scènes mais aussi des choix esthétiques et techniques parfois inhabituels. Il a donc été impossible de tourner les scènes dans l’ordre chronologique ; nous avons dû nous adapter aux horaires des restaurants et bars notamment. La nuit, condition essentielle du film, devait être rendue naturellement, mais aussi comme inhabituelle. Les éclairages urbains – notamment à vapeur de sodium – ont souvent suffit pour rendre cette atmosphère, mais il a parfois fallu ajouter des sources supplémentaires.

« Même si de nos jours les caméras sont assez sensibles pour filmer en basse lumière, il faut tout de même créer. C’est ainsi que nous avons construit et structuré les espaces, notamment extérieurs. Mais il ne s’agissait pas toujours de (re)produire un éclairage ‘réaliste’. Au contraire, des choix tranchés de couleurs et de directivité (cf. photo de tournage ci-dessous) permettent aussi de rendre une nuit dangereuse, qui vient titiller l’œil du spectateur.  » – Hugo Margaron, chef opérateur

Installation d’un projecteur en extérieur.

La post-production a duré plus d’une journée. Les différents membres de l’équipe technique se sont succédés pendant quelques semaines pour le montage, l’étalonnage, la musique, le mixage. La musique a été composée au synthétiseur par Nathan Rollin, puis a été ajustée par le mixage de Nicolas Proy. Elle se fait discrète et simple, mais donne brillamment le ton du film.

« Finalement, c’est presque plus la musique qui suit la jeune femme que l’agresseur. Elle la suit jusque chez elle.  » – Nicolas Proy, mixeur.

 

MAINTENANT TOUT VA BIEN, 2018, court-métrage de Clarisse Mayer
avec Zoé Lainé, Charles Plancq & Chloé Weiland
Scénario et réalisation : Clarisse Mayer
Assistants réalisation : Sylvain Genel & Elias Lagadu
Script & costumes : Maxime Pousset
Image : Hugo Margaron
Chef électricien : Victor Ribeiro
Montage : Charles Plancq
Prise de son & mixage : Nicolas Proy
Musique originale : Nathan Rollin

Une production Haut Carré – 2018

Étudiant en cinéma à Lille 3, particulièrement intéressé par l’image et la technique cinématographique.
Bénévole au Kino-Ciné, cinéma associatif classé art&essai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *